Version imprimable

Current Size: 100%

Cahors antique

Voici comment débuta l'histoire de Cahors. Ce n'est pas à Alésia mais bien en Quercy, à Uxellodunum, dans le nord du département actuel du Lot, qu'a eu lieu en 51 avant JC l'ultime combat des gaulois coalisés contre l'invasion romaine.

Sous le règne d'Auguste, les Romains complètent leur conquête par la fondation d'une ville au centre du territoire des Cadourques, peuplade gauloise peuplant le lieu, à l'intéFontaine chartreuxrieur d'un large méandre du Lot proche d'une résurgence vénérée par les Gaulois en l’honneur de la déesse Divona (l’actuelle fontaine des Chartreux).

 

Faute de textes, c'est l'archéologie qui ne cesse de révéler la richesse de la ville gallo-romaine de Divona Cadurcorum : 50 mosaïques, un théâtre, un amphithéâtre, des thermes monumentaux, des éléments lapidaires... 

 

Cette ville opulente vivait sans doute d'une importante activité commerçante et artisanale : les historiens romains vantent les mérites des fameuses toiles de lin du Quercy et les fouilles archéologiques ont mis au jour plusieurs fours à potiers.

 

réserver une visite guidée de cahors antique

Chargement en cours...

 

Découvrez le centre de la Civitas des Cadurques, à l'intérieur d'un large méandre ceinturé par le Lot, la ville gallo-romaine de Divona a révélé 60 mosaïques et plusieurs vestiges de bâtiments publics. Parmi ceux-ci, le plus inattendu a été, en 2005, l'amphithéâtre dont on ignorait l'existence jusqu'alors. Il est complété par celui de l'Arc de Diane, qui n'est autre qu'une partie d'un vaste ensemble thermal qui occupait une surface de près de 3000 m² !

 

Chargement en cours...
Grands sites Midi-Pyrénées
  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch
  • Español